Online:
Visits:
Stories:
Profile image
By City Farmer News (Reporter)
Contributor profile | More stories
Story Views

Now:
Last Hour:
Last 24 Hours:
Total:

Fonctionnement Et Durabilité des micro-fermes urbaines

Friday, March 10, 2017 14:25
% of readers think this story is Fact. Add your two cents.

(Before It's News)

Une Observation Participative Sur Le Cas Des Fermes Franciliennes

By Anne-Cécile Daniel
Ingénieure d’études en Agriculture Urbaine
Étude Menée Dans Le Cadre De La Chaire Eco-Conception Avec
Agroparistech Et L’équipe Agricultures Urbaines (Sad-Apt, Inra)
Mars 2017

Introduction:

Si l’agriculture urbaine est une notion de plus en plus évoquée par les institutions, les entreprises, les associations, les collectivités, les citoyens, les politiques, c’est qu’elle a certainement l’audace de vouloir créer une intelligence commune entre l’aména¬gement urbain et l’activité agricole et jardinière. Autrement dit, il s’agit d’offrir des solutions concrètes pour rendre nos villes plus durables et vivables. Dans une autre mesure, l’agri¬culture urbaine s’apparente à une des solutions possibles pour préparer les villes au changement climatique et tendre vers des systèmes alimentaires locaux.

L’agriculture urbaine a le mérite de toucher un grand nombre d’acteurs (Daniel, 2013), et donc de réunir autour de la table des professions qui n’avaient pas pour l’heure eu coutume de travailler en¬semble2. Mais force est de constater aujourd’hui, et d’autant plus au démarrage de notre en 2014, que la majorité des projets d’agriculture urbaine à vocation au moins partiellement économique, sont encore sur papier et les réalisations plutôt rares. L’agriculture urbaine a désormais pris de l’ampleur avec notamment l’appel à projets des Parisculteurs lancé en 2016 par la Mairie de Paris. La capitale encourage l’installation d’une trentaine de fermes urbaines sur son territoire. A l’échelle nationale, les porteurs de projets ont décidé de se fédérer en une association appelée AFAUP (Association Française de l’Agriculture Urbaine Professionnelle) pour promouvoir l’agriculture ur¬baine et pour tisser des liens avec le monde agricole (les chambres d’agriculture, les structures d’installation, la DRIAAF, l’académie de l’Agriculture etc.), démontrant ainsi que l’agriculture urbaine se professionnalise et s’implante dans nos territoires.

Dans cette étude nous nous sommes intéressés à la forme de fermes urbaines présente dès 2014 voire antérieurement : celle des micro-fermes urbaines. Elles se définissent comme des fermes urbaines qui mettent sur le marché des denrées alimentaires qu’elles pro¬duisent, et offrent une diversité d’activités permettant de rémunérer au moins un sa¬larié. Elles sont généralement sous forme associative. Au vu des nombreuses contraintes que la ville impose, un partenariat entre l’exploitant et le propriétaire privé ou public du lieu d’ac¬cueil, et l’implication de bénévoles sont indispensables à leur existence. Ceci les distingue des mi¬cro-fermes maraichères3 définies par François Léger et Kevin Morel. Elles sont dès lors des forme intermédiaires entre des jardins collectifs (de type jardins familiaux ou partagés), et des fermes maraichères reconnues comme telles par la profession et les instances agricoles (fussent-elles de petite taille et inscrites dans des systèmes alimentaires alternatifs).

Notre recherche se base sur l’observation participative. Nous avons cherché initialement à déter¬miner comment appréhender la durabilité de ces micro-fermes urbaines, et à identifier les indica¬teurs pertinents pour les évaluer. Les fermes étant relativement jeunes, nous nous sommes peu à peu penchés sur leur fonctionnement technique, économique et social, qui nous a rapidement paru plus pertinent à caractériser que, d’entrée leur durabilité, à savoir : comment sont-elles an¬crées dans leur territoire ? Quelles pratiques culturales adoptent-elles ? Quelles sont les res¬sources économiques nécessaires pour leur installation et leur fonctionnement ? Avec quelles ressources humaines ? Nous faisons l’hypothèse que mieux comprendre les fonctionnements des micro-fermes urbaines existantes, c’est mieux les définir, mieux les inscrire dans les projets futurs d’aménagement et d’écoconception, et enfin mieux appréhender leur durabilité.

Ce rapport vise à rendre compte de la complexité et la diversité des fonctionnements des micro-fermes urbaines avec un regard in-situ dans les fermes, grâce une observation participative menée pendant 18 mois. Il vise également à donner des indicateurs pertinents d’analyse des micro-fermes urbaines.

Read the complete article here. (Large download 17MB)



Source: http://www.cityfarmer.info/2017/03/10/fonctionnement-et-durabilite-des-micro-fermes-urbaines/

Report abuse

Comments

Your Comments
Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

Top Stories
Recent Stories
 

Featured

 

Top Global

 

Top Alternative

 

Register

Newsletter

Email this story
Email this story

If you really want to ban this commenter, please write down the reason:

If you really want to disable all recommended stories, click on OK button. After that, you will be redirect to your options page.